Karima Guennouni, co-scénariste David Villemin

Karima Guennouni

Après 2 ans d’études aux Etats-Unis, Karima intègre l’ESRA à Nice. C’est lors de ces 5 années passées en France, entre études et premières expériences professionnelles, qu’elle débute une carrière d’assistant à la mise en scène.

Elle rentre au Maroc en 2011 et commence aussitôt à travailler sur toutes sortes de production internationales dont Exit Marrakech (Caroline Link), Loin des Hommes (David Oelhoffen), Eye on Juliet (Kim Nguyen), Mission Impossible 5 (Christopher McQuarrie), La Promesse de l’Aube (Eric Barbier) …

En 2017 Karima réalise son premier court métrage “Ferraille“ ; depuis le début de l’année 2018, “Ferraille“ a déjà été sélectionné dans 13 Festivals (PCMMO (Paris), Handifilm (Rabat), Vues d’Afrique (Montreal), Rencontre du film court (Madagascar), Entr’2Marches (Cannes). Aujourd’hui elle co-écrit son 1er long métrage, “Grand-Petit frère“ (Ferraille, le long métrage), avec David Villemin.

 

David Villemin

De 2003 à 2006, il suit des cours d’écriture scénaristique via l’atelier « Ciné-écriture » à Paris, donnés notamment par Catherine Courel Locicero (intervenante au CEEA), et Antoine Le Bos (Groupe Ouest développement). Puis il intègre le CLCF en 2008, pour un an, et obtient le diplôme d’assistant réalisateur.

Depuis il a participé à l’écriture de plusieurs courts métrages, L’esclave du mâl(e), Frère II Sang et Iridis (Mohcine Nadifi), Ferraille (Karima Guennouni), ainsi que des long métrages, Chaïbia, La Marche Verte (Youssef Britel), Achoura (Talal Selhami), et Karian Bollywood (Yassine Fennane).  Aujourd’hui il co-écrit le 1er long métrage de Karima Guennouni, “Grand-Petit frère“ (Ferraille, le long métrage).

Feraille

L’histoire conte le récit de Sarah, jeune femme pour qui la mécanique est un moyen de fuir son quotidien et qui, à la suite de circonstances atténuantes, se retrouve plongée dans un véritable road-trip à travers le Maroc dans le but de libérer son frère autiste des mains de marabouts prétendant pouvoir exorciser les malades mentaux.

Share This