Karim Moussaoui

Né en 1976 à Jijel, Karim Moussaoui vit à Alger, où il est programmateur à l’Institut Français. Il est l’un des membres fondateurs de Chrysalide, association culturelle algéroise crée en 2000 et qui contribue à promouvoir le cinéma. Après avoir assisté au tournage de « Viva l’Algérie », de Nadir Moknech, il réalise son premier court métrage auto- produit en 2006 : « Ce qu’on doit faire », inspiré cette fois de la nouvelle de Charles Bukowsky : Lune froide. En 2008 il est premier assistant réalisateur d’ « Inland », de Tariq Teguia.

En 2011, son scénario de long métrage « En attendant les hirondelles » est sélectionné à l’atelier d’écriture Méditalents. Il y rencontre Virginie Legeay, avec qui il écrit le moyen métrage « Les jours d’avant », préquel de « En attendant les hirondelles ».

Depuis lors, il a continué le développement de « En attendant les hirondelles » à Sud Ecriture puis à la Cinefondation. Le film a été produit par Les Films Pelléas (David Thion et Philippe Martin) et sélectionné à Un certain regard, Cannes 2017.

Les jours d’avant

Dans une cité du sud d’Alger, au milieu des années 90. Djaber et Yamina sont voisins mais ne se connaissent pas. Pour l’un comme pour l’autre, il est si difficile de se rencontrer entre filles et garçons qu’ils ont presque cessé d’y rêver. En quelques jours pourtant, ce qui n’était jusque là qu’une violence sourde et lointaine éclate devant eux, modifiant à jamais leurs destins.

Share This