Morad-Mostafa_Lab_Med

Morad Mostafa

Morad est un cinéaste égyptien, né au Caire. Il a travaillé comme assistant réalisateur dans plusieurs films indépendants ; il a collaboré en tant que réalisateur exécutif au long-métrage « Souad » – sélection officielle au Festival de Cannes 2020 et à la Berlinale. Il a écrit et réalisé deux courts métrages « Henet Ward » et « Ce que nous ne savons pas sur Mariam » ; tous deux ont eu leur première mondiale à « Clermont-Ferrand » et ont été sélectionnés dans d’autres grands festivals (BFI Londres – Palm Springs – Busan – Thessalonique – Stockholm – Karlovy Vary – FIFF Namur – Cinemed Montpellier – Shanghai – Durban – EL Gouna – Le Caire) et ont remporté plus de 30 prix internationaux.  Il coécrit actuellement avec Sawsan Yusuf le film “Aïcha can’t fly away anymore” qui a été sélectionné au Lab Med 2022.

Morad is an Egyptian Filmmaker, born in Cairo. He worked as an Assistant Director in several independent films; he collaborated as an Executive director in « Souad » feature film – official selection in Cannes Film Festival 2020 and Berlinale. He wrote and directed two short films « Henet Ward » and « What we don’t know about Mariam »; both had their world premieres in « Clermont-Ferrand » and has been selected in other major festivals (BFI London – Palm Springs – Busan – Thessaloniki – Stockholm – Karlovy Vary – FIFF Namur – Cinemed Montpellier – Shanghai – Durban – EL Gouna – Cairo) and won more than 30 international awards. 

He is currently co-writing with Sawsan Yusuf the film « Aïcha can’t fly away anymore » which has been selected for Lab Med 2022.

Aisha can’t fly anymore

 

Aisha, une soignante somalienne musulmane de 29 ans qui s’occupe de patients âgés vit à Ain-shams, un quartier du Caire où vivent des Africains de diverses nationalités. Il y a de nombreuses tensions entre les différents groupes. Aisha est impliquée dans des activités avec la communauté somalienne ; cependant, le travail morne, l’insomnie et un microbus abandonné sous sa maison où un gang égyptien empile leurs drogues la font se sentir sous pression en plus d’être coincée dans une relation sans amour avec Abdoun; un cuisinier égyptien en difficulté impliqué dans un groupe islamique.

 

Aisha, a 29 Muslim Somalian health carer for elderly patients lives in Ain-shams, a neighborhood in Cairo where Africans from various nationalities live. There’s tension between the different groups. Aisha is involved in activities with Somalian community; however dreary job, insomnia, and an abandoned microbus under her house where an Egyptian gang stack their drugs make her feels pressured in addition to being stuck in a loveless relationship with Abdoun; a troubled Egyptian cook involved with an Islamic group.

Share This