Latifa SAID

Photographe, Latifa a réalisé un premier documentaire court, «Au revoir les enfants» (Atelier FranceDoc) en 2011, puis un P.O.M. (petit objet multimédia), «Douce France», en 2012. Aprés avoir gagné le 1er Prix de la Bourse Sirar à Aubagne avec son scénario, elle réalise en 2016 le court-métrage « Jours intranquilles », produit par Le Grec et primé dans plusieurs festivals. En 2017, elle réalise un deuxième court, «Terrain Vague» tourné en 35 mm (Saudade Productions, Bando à Parte), présenté en première mondiale au festival de Vila do Conde.

Plus longue sera la nuit

Projet de premier Long Métrage

Zina, qui vit à Marseille avec son fils, apprend que le gouvernement algérien va indemniser les femmes victimes de viols pendant la guerre civile. Tout son passé ressurgit. Elle doit faire un choix : rester et continuer à vivre comme si rien ne s’était passé ou partir et réclamer son indemnisation. Après beaucoup d’hésitations et de peur, elle décide d’aller en Algérie mais revenir sur les traces de son passé n’est pas aussi simple.

Share This