Luisa Porrino

Luisa, 20 ans d’expérience dans l’industrie du cinéma en tant qu’assistante réalisatrice et productrice exécutive avant et en tant que réalisatrice et productrice depuis une décennie. Elle est PDG et fondatrice de la société Fargo Entertainment et elle est productrice et partie prenante chez Misami Film. Elle a produit plusieurs courts métrages et documentaires, avec Fargo «Love Codes» de S. Paoletta et Harvinder Singh a été présenté au Festival international du film de Venise 2017 nominé Meilleur court métrage pour le Nastri d’Argento 2018. En 2016 Luisa réalise et produit son premier film: Rock&’n&’Roll Hijab, Riff Official Selection
2017, Human Rights Film Festival 2017, Idfa et bien d’autres. En 2018, Luisa produit pour Misami, le film
d’animation La Freccia del Tempo de Carlo Sarti.

Caterina Taricano

Journaliste, auteur et scénariste

Elle a travaillé pour L’Unità, FilmTv, Filmidee et écrit actuellement pour les magazines: Cinecittànews, 8½. Elle est la directrice de Mondo Niovo, le magazine de l’Association du Musée National du Cinéma de Turin. Elle a travaillé comme chercheuse pour Istituto Luce, elle a fait partie de la rédaction de l’émission de télévision Sconosciuti de Raitre et de l’équipe de communication de deux éditions du Roma Fiction Fest. En 2009, avec Matteo Pollone, elle a écrit une monographie consacrée à Neil Jordan. En 2013 sort sa biographie sur Giuliano Montaldo Un marziano genovese a Roma (Felici editore). En 2018, elle a écrit Viaggi non organizzati – la vita e il cinema di Giorgio Arlorio (livre publié par le Centro Sperimentale en collaboration avec Iacobelli editore) et Che spettacolo! (éditions Gremese), deux livres qui sont le fruit de conversations avec deux grands noms du monde du spectacle italien: Giorgio Arlorio et Elio Pandolfi. En tant que réalisatrice et scénariste, elle a signé les documentaires +o-x Nespolo (qui raconte la vie de l’artiste Ugo Nespolo) et A qualcuno piacerà- storia e storie di Elio Pandolfi (sélectionné par Locarno Film Festival) Depuis trois ans, elle est responsable de la sélection ‘nouveaux film’ du Festival Sottodiciotto de Turin.

 

68 happening

Dans le troisième épisode, l’alternance de séquences entre passé et présent s’enrichit de flashbacks évocateurs: la fin du mouvement étudiant de Lotta Continua, le drame du bar Angelo Azzurro, la détention et la fuite vers la France. Témoignages de la fin d’un chapitre de la vie et de l’ouverture d’un autre, révélé par les souvenirs du MovieClub, où Steve, un peu moins que jeune, mûrit sa passion pour le cinéma, qu’il a lui-même consacrée et auquel il consacre encore toute sa vie . Un nouveau happening à Marseille: des rappers, street artist, musiciens … pour découvrir les idées et les actions des jeunes de 2020.

Share This