Mohamed Siam

Siam est un cinéaste de fiction et de documentaire qui a reçu plusieurs subventions et prix internationaux pour ses films, notamment de Sundance Institute, World Cinema Fund, CNC, Aide aux Cinémas du Monde, Sorfond, Vision Sud Est, Institut de Film de Doha, IDFA Bertha Fonds, fonds de film de catapulte, Hot Docs Blue Ice Fund, OIF, Cinereach, Fonds arabe pour les arts et la culture et Screen Institute Beyrouth. Ses films ont été présentés dans des festivals tels que Karlovy Vary, NYFF, Hot Docs et IDFA parmi d’autres.

Un Alumnus de nombreuses institutions cinématographiques prestigieuses telles que Sundance Labs, Académie IDFA, Doc Campus, La Fabrique des Cinémas du Monde au Festival de Cannes.

Siam est Berlinale, Durban et Beirut Talent Alumnus. Au Berlinale Editing Studio, il a travaillé avec la célèbre monteuse danoise Molly Marlene Stensgaard (« Dancer in the Dark », « Melancholia »).

Siam a remporté le prix du film Robert Bosch, le prix AfriDocs au prix Durban FilmMart et Thessaloniki Docs-In-Progress. Siam est le récipiendaire 2016 de The MacDowell Colony et Global Media Makers Fellowships et Mellon Foundation Fellowship.

Siam est un lecteur et membre de comités et de commissions cinématographiques pour des fonds et des marchés de films documentaires et de fiction.

My Father’s scent ou « sang et miel »

Le juste choix qui pourtant vous conduit toujours à la culpabilité.

Au cours de la célébration de la grande fête musulmane, le père malade revient à la maison après une longue absence due à des problèmes de santé. Son plus jeune fils l’attend, pourtant chargé de colère. Ils ont une longue conversation qui met en lumière tous leurs conflits rentrés, réprimés et accumulées depuis longtemps. Enfin, les circonstances offertes par le retour d’hôpital du père permettent cette confrontation intense qui a toujours été reportée.

Share This