Nadim Tabet

Né à Beyrouth, Nadim Tabet s’intéresse dès l’adolescence au cinéma, d’abord en regardant beaucoup de films puis en tournant des fictions en super 8.

En 1999, il va en France poursuivre des études d’Histoire, de Philosophie et de Cinéma. Parallèlement à ses études, il réalise plusieurs courts-métrages et essais cinématographiques.

En 2001, Nadim Tabet est membre fondateur du Festival du Film Libanais qui a lieu chaque année à Beyrouth. Par la suite il sera sélectionneur et programmateurs dans plusieurs festivals. En 2017 il sort son premier long-métrage de fiction : One of these days. Actuellement il prépare son second long-métrage : Beirut Country Club ainsi qu’une série policière : Faraya.

Beirut Country Club

Dans un country club huppé situé en pleine banlieue Sud de Beyrouth, l’histoire d’un triangle amoureux entre Amal Tawil, une bourgeoise de 30 ans, Saïd Itani, un professeur de tennis, et Léa Farés, une adolescente de 18 ans qui n’est autre que la future belle sœur d’Amal. Tel un singe prémonitoire, la naissance de ce triangle amoureux a lieu le jour où dans le club on déterre les ossements de combattants palestiniens mort pendant la guerre civile. La résurgence de la violence d’autrefois contaminera les trois protagonistes qui bouleverseront chacun leurs codes moraux au fur et à mesure que ce triangle amoureux avancera. Bientôt, la seule solution pour retrouver l’équilibre devra passer par le meurtre de l’un d’entre eux.

Share This