Raouf Benia

Natif d’Algérie (Médéa, 1978), influencé par sa mère cinéphile, il entame après ses études une formation de réalisateur sur internet chez Cinecours.com. En septembre 2010, il participe au concours d’écriture de scénario organisé par Thala Films Production dans le cadre du projet « Alger Demain, les films ». Sélectionné, il écrit et « Un jour à Alger » sélectionné sélectionné au festival Cinemed de Montpellier (2011).

Il intègre alors Meditalents pour y développer son projet de long métrage « Un meurtre à la Une », ainsi que son court métrage « Cet homme, qui est-il ? ».

Après Meditalents, il réalise et produit le documentaire « Al Arbun » pour le CNRPAH. Puis il rejoint le collectif québécois « El Djazair mon amour » et produit une série de courts-métrages en coproduction avec Kinomada qui lui permet par la suite de réaliser son 2e court-métrage « Cet homme, qui est-il ? » développé à Meditalents, dans le cadre du laboratoire de création de court-métrage Kinomada Québec 2014.

Actuellement producteur, il a à son actif la production exécutive et la réalisation de documentaires, spots publicitaires ainsi que des clips et capsules web pour le compte de grands clients. Il enseigne les techniques de l’audiovisuel depuis 2015 au Centre National de Recherches Préhistoriques, Anthropologiques et Historiques (CNRPAH).

Un meurtre à la une

Said est un journaliste et chroniqueur fétiche d’un journal algérien, échappé miraculeusement d’un attentat terroriste.

Réfugié dans un petit studio où initialement son séjour ne devait pas dépasser les 5 jours, le temps que son directeur et meilleur ami, Farid, lui fasse le visa avec sa famille pour la France. Mais vu ses problèmes avec la justice (censure) il voit son séjour s’allonger.

Said ne communique avec le monde extérieur que grâce à deux moyens, son téléphone fax avec lequel il envoie ses chroniques à son journal, et un livreur, Kamel, qu’il ne rencontre pas.

Un jour pour la première fois depuis plus de 40 jours, il reçoit un coup de téléphone ; les appels se répètent… On l’a retrouvé…

Said décide de ne plus se cacher et sort….

Share This