Sabrina Chemloul

Sabrina Chemloul réalise son premier court-métrage, “Ces images qui me regardent”, en 2002. Ce poème visuel en 16 mm, composé à partir de photographies et d’images d’archives, a été intégré à la scénographie de la pièce “Le Poète Encerclé”, mise en scène par Réda Kateb en 2003. Elle poursuit ensuite son parcours professionnel au Canada puis aux Etats-Unis où elle réalise un second court-métrage, “Mario’s Flower”, en 2005, et collabore à de nombreux longs-métrages et séries télévisées comme scripte (HBO, PBS, Comedy Central).

Son scénario de long-métrage, “La Bâtarde”, a obtenu l’Aide à la Réécriture du CNC, avant d’être sélectionné par la SODEC pour la résidence d’écriture Atelier Grand Nord, au Canada, en 2016. Il a également été préselectionné par Cinephilia Inspire Residency à New York en 2017, puis par le Rawi Screenwriter’s Lab (Sundance), en Jordanie, en 2018.

Sabrina Chemloul est actuellement en cours de réécriture du scénario “La Bâtarde” au sein de la résidence Méditalents. Elle prépare par ailleurs la production de son troisième court-métrage, “Deux ou trois choses que je ne sais pas d’elle”, et vient d’être sélectionnée pour le programme Africadoc 2018 mené par Ardèches Images, pour son projet de documentaire, “Celle à qui je n’ai jamais dit maman”.

La Bâtarde

Oran, Algérie, Octobre 1988. Alors que le pays est secoué par des émeutes et que les jeunes réclament la liberté et la démocratie, Yasmine, une jeune fille de 17 ans, vivant seule avec sa mère, fugue. Ayant grandi en France, depuis sa naissance jusqu’à l’âge de 10 ans, Yasmine est une jeune fille déracinée qui oscille entre pulsions de mort et fureur de vivre. Son amitié avec Kenzi, une jeune femme à la rue, va bientôt nourrir un double désir de vengeance.

Share This