Synopsis

Le décès soudain de leur fils Zahi oblige Hassan et Zeina à se confronter aux lois sectaires  des enterrements  au Liban. Sa mère (Libanaise) ne pouvant pas lui donner la nationalité, Zahi ne peut pas être enterré dans un cimetière libanais et Hassan (réfugié Palestinien) refuse l’aide de son beau-père, politicien influent. Le couple se lance alors dans un voyage périlleux à travers le pays, à la recherche d’un cimetière qui respecte la dignité  des morts. Une tâche difficile pour un couple en détresse qui se retrouve dans l’incapacité de surmonter la perte de leur enfant  devant la crise “politisée” que provoque l’enterrement.

Hussen Ibraheem

Scénariste et réalisateur

Peu de temps après avoir obtenu un BA en architecture, le réalisateur libanais Hussen Ibraheem a décidé de poursuivre sa passion pour le cinéma. Il a obtenu son master du Red Sea Institute for Cinematic Arts, en Jordanie. Ses courts métrages, notamment « 3:30 » (2012) et « Sweet Discomfort of Missed Connections » (2019), ont été primés et sélectionnés dans de nombreux festivals de films internationaux. Son travail traite surtout des relations humaines tendues et des pratiques bureaucratiques absurdes. Il développe actuellement son premier long-métrage, « Tide », qui a été sélectionné dans différentes résidences d’écriture : Rawi Screenwriters Lab (Jordanie, 2014), Crossroads Coproduction Forum (Thessaloniki, 2015) où le projet a reçu une bourse pour participer aux ateliers MFI Script 2 Film etc.

 

Lara Abu Saifan est une productrice libano palestinienne avec plus de 15 ans d’expérience dans la production cinématographique et audiovisuelle. Elle a des crédits dans les principales chaines régionales et internationales. Elle a produit de nombreux documentaires de commande et plusieurs courts métrages et documentaires indépendants. Elle est diplômée de plusieurs programmes de production compétitifs comme Eurodoc, le Rotterdam Producers Lab, Produire au Sud, entre autres.

En 2020, Lara a participé à la résidence très sélective de production créative avec Global Media Makers organisé par Film Independent à Los Angeles.

Lara Abu Saifan

Productrice

(Liban)

Après des études de cinéma au Liban, Tania El Khoury s’installe à Paris en 2002. De 2006 à 2019 elle a travaillé comme directrice administrative et financière à Moby Dick Films. En 2017, elle crée à Beyrouth la société de production Khamsin Films au sein de laquelle elle produit, notamment, le nouveau film de Ghassan Salhab La Rivière (en post-production) et Machtat, de Sonia Ben Slama (en développement), coproduit avec Alter Ego Production.

En parallèle, avec sa nouvelle structure basée à Paris, Les Films de l’Altaï, elle développe plusieurs projets : Tide de Hussen Ibraheem (coproduit avec Placeless Films) ou Backstage, premier long-métrage de Afef Ben Mahmoud et Khalil Benkirane (coproduit avec Lycia Productions et Mésanges Films).

Tania El Khoury

Productrice 

(France)

Share This